13/01/2007

Les Amérindiens

 

 

Pour l’Européen moyen, l’Indien est l’habitant des grandes plaines d’Amérique du Nord, popularisé par le cinéma ; ce peut être un Sioux (aussi appelé Dakota), un Cheyenne (ou Crown), ou encore un Comanche (ou Pawnee). Mais là ne se limitent pas les nations amérindiennes : plus de 600 de ces nations existaient du nord au sud de l’Amérique, au moment de l’arrivée de Colomb.

par Christian Rudel
 

Nombre d’entre elles ont disparu à jamais. Aujourd’hui, c’est dans les pays héritiers de l’empire aztèque (Mexique), de la confédération maya (Mexique, Guatemala, Belize, Honduras et Salvador) et de l’empire inca (Équateur, Pérou, Bolivie) que l’on rencontre les plus grandes populations indiennes. C’est là aussi que s’est produite la plus grande explosion démographique amérindienne : ainsi au Mexique, entre 1890 et 2000, la population indienne est passée de deux à dix millions, selon les chiffres officiels. On estime que le Mexique est indien à 10-12 %, le Guatemala à 60 %, le Pérou et l’Équateur à 40 % et la Bolivie à plus de 60 %.

Dans le Mexique moderne, ceux qui parlent le nahuatl, sont les descendants des Aztèques. Mais on trouve aussi les Tarahumara (ou Raramuri) les Yaquis, les Huichol, les Purepecha, etc. Du monde maya restent les Lacandons, les Tzotzil, les Tojolabal, les Tzeltal, les Kanjobal, les Quichés, etc.

Au Guatemala, il existe quelques 27 groupes linguistiques mayas, correspondant à des ensembles ethnico-culturels. Dans l’isthme centraméricain, il faut signaler trois petites nations amérindiennes : les Guaymi, les Kuna et les Choc. Dans les Andes, les Quechuas (ou ceux qui parlent quechua) forment un groupe important d’au moins treize millions d’individus. Quant aux Aymara, eux aussi autrefois partie intégrante de l’empire inca, ils sont quelques trois millions. Les Mapuche sont environ 700 000 ; 90 % d’entre eux vivent dans le centre-sud du Chili, les autres en Argentine. Les Tupi-Guarani occupèrent d’immenses espaces de la région amazonienne jusqu’à l’estuaire de La Plata, le long de la côte atlantique et le long des grands fleuves de l’intérieur. On les trouve aujourd’hui au Paraguay, dans l’extrême sud du Brésil, dans le nord de l’Argentine et jusqu’en Bolivie. Dans le Chaco paraguayen, on trouve aussi les Maskoy, les Ayoréo, les Nivaclé, etc... Dans le vaste bassin amazonien, on rencontre de nombreuses tribus : Wayana du Surinam, de la Guyane française et du nord du Brésil, Yanomamis de la frontière brasilo-vénézuélienne, Xavante, Kreen-Akarore du Brésil, etc. Certaines n’étant entrées en contact que très récemment avec la civilisation occidentale.

 

 

22:20 Écrit par gisella56 dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : l_aigle_et_le_bison |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.