12/01/2007

la selle indienne.


Selle Indienne



Au début, l'indien montait "à cru", sans selle. Parfois il posait une simple peau de bison sur le dos de sa monture. Un peu plus tard, il utilisa un coussin de peau rembourré de poils. Puis, de véritables selles virent le jour. L'arçon, c'est-à-dire l'ossature de la selle, était en corne de wapiti et en bois. L'avant et l'arrière était très haut, mais les hommes préféraient soit le coussin soit une selle à l'avant et au dossier nettement moins hauts, pour ne pas être gênés pendant la chasse ou la guerre. Une peau brute enveloppait l'arçon et, une fois sèche, elle maintenait l'ensemble cohérent. Une peau de bison pouvait être jetée en travers sur le siège, pour plus de confort. Croupières, poitrails et étriers pouvaient être ornés de broderies.

 

Avant l'apparition du mors, une corde en cuir cru passait dans la bouche du cheval, enserrant sa mâchoire inférieure. Les deux extrémités de cette longue corde formaient les rênes.
 
Des sacs souples de cuir brodés se jetaient en travers de la selle pour le transport d'objets divers.

22:03 Écrit par gisella56 dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : l_aigle_et_le_bison |  Facebook |

Commentaires

trop bien tn blog

Écrit par : seda | 13/03/2009

Les commentaires sont fermés.