22/08/2006

Quelques Citations Indiennes....

"Le temps est glacial et nous n'avons plus de couvertures. Nos enfants meurent de froid. Une partie de mon peuple s'est enfui dans les montagnes où il n'a ni couvertures ni nourriture. Je veux avoir le temps de rechercher mes enfants, de voir combien je pourrai en retrouver. Peut être les trouverai-je parmi les morts. Ecoutez-moi mes chefs, mon coeur est triste et malade. A partir de cette heure que marque le soleil, jamais plus je ne combattrai."
- "Nos pères nous ont transmis de nombreuses lois, qu'ils avaient apprises eux-mêmes de leur pères. Elles disaient de traiter les hommes comme ils nous traitent, que nous ne devions jamais rompre un accord les premiers, que c'était une honte de dire des mensonges, que seule la vérité devait être dite."

Chef Joseph (chef des Nez percés).

 


 

- "Il y a longtemps, mon père m'a répété les paroles de son père : une fois, un saint homme lakota appelé Drink Water rêva de ce qui devait se passer. Il rêva que les bisons revenaient sur Terre et qu'une race venue d'ailleurs tissait une toile tout autour des Lakotas. Et il dit: "Vous vivrez dans des maisons carrées, grises, sur une terre infertile..." Parfois on en sait plus en rêve que lorsqu'on ne dort pas."
- -"La deuxième paix est celle qui se crée entre deux individus, la troisième et celle qui unie deux nations. Mais au-dessus de tout cela il vous faut comprendre que la paix ne sera pas possible entre les nations tant qu'on ne sera pas convaincu que la véritable paix se trouve au coeur même de l'âme humaine."


Black Elk (Chef Sioux).

  "Je ne comprenais pas alors tout ce qui c'est achevé là. Quand je regarde maintenant vers le passé du sommet de mon vieil âge, je peux encore voir les femmes et les enfants étendus, massacrés, les corps jonchant le sol du ravin. Je les vois aussi clairement que lorsque je les ai vus avec mes yeux encore jeunes, et je peux voir qu'autre chose est mort dans cette boue sanglante, enseveli dans la tourmente de neige, le rêve d'un peuple à été brisé là. C'était un beau rêve, et moi à qui une si grande vision a été donnée dans ma jeunesse, vous me voyez maintenant comme un vieil homme pitoyable qui n'a rien fait, car le cercle de la nation est brisé, il n'y a plus de centre depuis longtemps et l'arbre marqué d'une cicatrice est mort."

Black Elk (Chef Sioux) survivant du massacre de Wounded Knee.

 

14:58 Écrit par gisella56 dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : l_aigle_et_le_bison |  Facebook |

Commentaires

magnifique ! j'adore vraiment tes citations, et j'ai mis le lien de ton blog sur le mien ...
merci !

Écrit par : eric | 20/07/2008

bonjour...charmant blog. De superbes images aussi....et de très belles paroles.
Je suis à la recherche de plusieurs photos d'amérindiens. Et chez vous, j'en ai vu 2,3 qui me plaisent. Vous serait-il possible de m'en envoyer? Notement, celles plus bas, le tir à l'arc. Presqu'en bas, le guérrier avec comme couvre-chef, une tête de bison, et sa lance dans la main....Je suis peintre et en ce moment, je suis dans leur monde. Merci, si vous pouvez me répondre. Bien amicalement. M

Écrit par : Marie | 16/10/2008

Les commentaires sont fermés.