02/08/2006

Chez les Hurons, les Micmacs et les Montagnais.

 

 
   Chez les Hurons, les Micmacs et les Montagnais.

L’itinéraire en boucle qu’ils suggèrent offre un large panorama des reliefs côtiers des Amérindiens installés sur le littoral. En Gaspésie les sites de nation Micmac nous rappellent qu’ils ont été les premiers témoins de l’arrivée des européens. Une croisière vous permettra d’observer les oiseaux migrateurs et les baleines tout en profitant de la culture amérindienne le soir autour du feu de bois. Sur la Côte Nord plusieurs communautés montagnaises établies sur les territoire de leurs anciens campements d’été, perpétuent leurs traditions de pêche et de chasse, en harmonie avec le saint Laurent.

Voyage  Québec : Vos prochaines aventures avec les amérindiens - voyages, vacances, recit de voyage et carnet de voyage   Chez les Montagnais.

Une foule d’expériences originales, pour amateurs de grands espaces, sont proposées par cette nation. Le trajet préalable en train, pour rejoindre la petite ville minière de Schefferville en bordure du Labrador, est déjà en soi une aventure. Accueilli par une famille de la communauté Montagnaise de Matimekosh, le visiteur embarquera dés lors pour un véritable voyage d’initiation aux coutumes nomades de ces amérindiens qu’il accompagnera jusqu’au lac Champdoré en canoë ou à pied, dans leur territoire de chasse et de pêche. Une expédition pleine d’authenticité au-delà du tourisme classique et du 55e parallèle.

Chez les Inuit

Je vous conseille avec eux, une expédition exceptionnelle au Nunavik, pays des Inuit et région de toundra arctique au nord du 55e parallèle. Ce circuit, d’environ 400 km de Kuujjuaq à Leaf bay, se déroule en pleine Baie d’Ungava, au rythme d’une croisière sur un bateau de 8 mètres et de plusieurs haltes à terre. Les paysages accidentés du Grand Nord défilent sous le regard. Tout en découvrant le mode de vie séculaire des inuit, le voyageur se laisse guider sur les traces de nombreuses espèces animales qui séjournent sur la banquise (ours blanc) ou la toundra ( caribou) une expérience humaine et culturelle unique.

Quoi de plus envoûtant que de naviguer sur la mer arctique en compagnie des Inuit ? Un autre circuit remarquable, de 900 km dans la Baie d’Ungava, offre un itinéraire relevé depuis kuujjuaq jusqu’au Monts Torngats au nord de la Baie. Dans le sillon des chasseurs-pêcheurs Inuit, ce programme vous invite à la découverte la mer de glace et de sa faune, à la recherche des ours polaires. D’observations maritimes en excursions à terre, sur les lieux de campements autochtones, ce sont de grands moments à partager.

Chez les Algonquins.

Bien avant l’arrivée des prospecteurs d’or et des défricheurs de forêts, l’Abitibi était déjà le pays des Algonquins. Le visiteur peut pratiquer avec eux canoë et portage au cours d’une expédition sur la fameuse rivière Harricana. Les soirées, ponctuées d’un dîner à saveur amérindienne, sont l’occasion de partager de merveilleux moments de détente agrémentés de contes et légendes avant de terminer la nuit dans un tipi. Les journées se passent entre le partage du mode de vie algonquin et les randonnées pédestres avec la découverte des vertus des plantes médicinales. Chaque campement témoigne d’un aspect particulier du mode de vie des Algonquins.

Voilà en quelques mots, une petite partie des séjours à saveurs Amérindiennes que j’ai noté pour vous. J’espère vous avoir donné l’envie de connaître un peu plus ces peuples qui ont formé le Canada bien avant l’arrivée de l’homme blanc.

 
 
 
 

20:45 Écrit par gisella56 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : l_aigle_et_le_bison |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.